Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.

Marie-Eve Auclair, Conservatrice du Musée du ski des Laurentides à Saint-Sauveur (Québec), a eu la gentillesse de nous envoyer un article sur les pistes de ski des Laurentides et plus particulièrement sur les traces laissées par un homme surnommé « Jackrabbit ». Nous la remercions encore vivement pour sa contribution. Dans la même veine, nous nous sommes penchés sur les sentiers et chemins comme patrimoine en péril. L’Immeuble De Heug à Charleroi fait […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

Histoire et description : Théophile Guibal naquit à Toulouse en 1814 et fit des études d’ingénieur à partir de 1833 à l’Ecole Centrale. Il paraît que, dès cette époque, pendant les trois ans qu’il passa sur ses bancs, son esprit inventif se manifestait dans les projets d’élèves.   C’est un an après sa sortie de l’école que, à la suite d’un appel de l’Administration provinciale du Hainaut qui voulait créer […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

  Tableau : « A la sortie » (1954), huile sur panneau, 104 x 70 cm.     Résumer Dubrunfaut à l’héritage qu’il nous a laissé dans l’espace public (métro, gares, réfectoires et autres endroits urbains) serait quelque peu réducteur.  Cet artiste nous a également légué une mémoire visuelle des mines, moins connue du grand public mais tout aussi captivante.   Pour cela dressons tout d’abord le portrait de Dubrunfaut. Né en 1920 […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

La volonté de « mine d’histoires » est, autant que possible, de faire raconter par les acteurs même des morceaux d’histoire.  Ce texte rédigé par Michel Vanbellinghen en est un puisqu’il évoque sa « relation » avec la colonne de profondeur qui se trouve maintenant sur le site du Bois du Cazier, dans le bâtiment dédié au 8 août 1956. Ou quand l’histoire personnelle de cet amoureux de la mine se conjugue avec celle du patrimoine […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

(Photo : Vincent Vincke) 1-    les lampes portatives à main   Dès 1850-60, des essais de tube de verre renfermant un filament reliés à une batterie dans une caisse de bois ont eu lieu dans les mines grisouteuses.  En 1862, suite à un coup de grisou, la première lampe électrique à pile Volta est utilisée lors d’opérations de sauvetage en France.  Elle avait pour avantage de ne pas enflammer le […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

  (Photo : Vincent Vincke)   En 1882, le mécanicien et fabricant de lampes de mine saxon, Carl Wolf, installé à Zwickau depuis 1864, eut l’idée de remplacer l’huile végétale de lampes par de l’essence (benzine en Allemagne).  Son premier modèle était une lampe type « Westphalienne non cuirassée » dont on avait garni le réservoir d’ouate afin de la remplir d’essence; l’ouate ayant pour avantage de maintenir le liquide en cas de renversement […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

    (Photo : Vincent Vincke)   Jean-Baptiste Marsaut, ingénieur à la Compagnie des Mines de Bessèges, dans le Gard (France), révolutionna la lampe de mine en lui appliquant une cuirasse de métal devant le tamis.  La lampe équipée de cette cuirasse portera son nom : « la lampe à cuirasse Marsaut »   En 1867, il s’inspire des expériences faites en Angleterre sur l’apport d’un écran métallique à l’entour des lampes Clanny […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

  (Photo : Vincent Vincke)     Entre 1800 et 1840, les charbonnages belges connurent une bonne trentaine de coups de grisou.  En 1840, l’Académie des Sciences de Bruxelles organise un concours pour la prévention des accidents par coup de grisou dans les charbonnages.  Suite à ce concours, l’ingénieur liégeois Mathieu Louis Mueseler avec l’aide du fabricant de lampe de mines Hubert Mulkay  présenta la même année une lampe type […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

  (Photo : Vincent Vincke) Cette lampe inventée par Alexandre Boty, ingénieur aux Charbonnages d’Hornu et Wasmes (Borinage – Belgique), fut brevetée en 1844 et son usage limité aux charbonnages belges.  Ce n’est pas une nouvelle lampe à part entière mais une amélioration de la lampe Clanny en lui apportant une alimentation en air à la base du manchon en verre via une couronne percée de petits trous.  Le résultat […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés

  (Photo : Vincent Vincke)   En 1839, le docteur William Clanny modifia une lampe « Davy » identique à celle testée à Newcastle en y ajoutant, entre le réservoir et le tamis, une cage formée de 5 à 6 barreaux montants en métal protégeant un manchon de verre épais.   Cette invention augmenta considérablement le pouvoir éclairant de la lampe de mine, celle-ci retrouvait le même pouvoir de luminosité que la […]

Lire plus 0 like Commentaires fermés