Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Journal of Belgian History.  Volume 2013-1 (source : http://www.cegesoma.be)

Journal of Belgian History. Volume 2013-1 (source : http://www.cegesoma.be)

Le CEGES nous a envoyé le dernier numéro en date du « Journal of Belgian History » (2013.1) contenant, comme à son habitude, des articles sur des thématiques nouvelles de l’histoire de Belgique.  Tout d’abord, l’article de Ineke Meul et de Rita Schepers brossant un siècle de médecine belge (de 1857 à 1957) en insistant sur l’aspect « confrérie » de la profession de médecin, ainsi que sur le regard social segmenté que l’on accorde (ou a accordé) à ce métier.

Vient ensuite le regard sur la correspondance d’Eggert Reeder, l’Administrateur de la Belgique occupée durant la seconde Guerre mondiale, mais d’après-guerre uniquement (de 1948 à 1959).  Si l’aspect politique est omniprésent dans l’article, c’est aussi et surtout le regard d’un fonctionnaire au service d’un état (qu’il voulait fort et discipliné), celui d’un homme pas plus national-socialiste que ça, qui en profite, au passage, pour égratigner ceux de la nouvelle administration fédérale allemande, qui cachent comme ils le peuvent, leur allégeance passée.

Vincent Genin s’intéresse lui, à la politique extérieure de la France durant la période troublée de la crise congolaise belge (1960-61).  Alors que le Congo s’enfonce dans sa crise de décolonisation violente avec Lumumba en toile de fond, il devient le théâtre d’une lutte d’influence entre Angleterre et France pour y « récupérer » une présence toute relative.  C’est aussi un article sur Marcel-Henri Jaspar, Ambassadeur belge à Paris, et sur ces très nombreuses et influentes connaissances.

Enfin, Willemijne Linssen et Krista de Jonghe offre un très bel article sur le corps des Ingénieurs belges entre 1815 et 1860.  A l’époque où la Belgique entre dans l’ère pré- et industrielle, les ingénieurs deviennent un élément incontournable dans le paysage social et surtout, une sorte de « corps d’élite » de l’Administration belge.  Un éclairage neuf sur cette profession à un tournant historique important pour le pays.

 

A noter également la conférence de Bertrand Herremans, le 27 juin prochain à 14h, titrée : « Entre terreur rouge et peste brune, la Belgique livide (1918-190).  La diplomatie belge face aux Juifs et aux antisémites », faisant écho à la parution de son ouvrage au titre homonyme.  Merci d’indiquer sa présence à la conférence via le site du CEGES.

Catégories: Non classé

Comments are closed.