Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Loverval_aerienne

(Photo: Jeanine Gliszcynski. Loverval.be)

Nous entamons aujourd’hui une série d’articles sur l’IMTR, l’Institut de Médecine, de Traumatologie et de Réadaptation, lié à l’histoire industrielle du bassin de Charleroi.

-1947: A l’initiative de Solvay SA, des contacts sont pris avec d’autres sociétés en vue d’organiser un service médical entre usine de la région de Charleroi. Cette initiative répond à un arrêté du Régent du 7.12.46 portant création de services médicaux dans les entreprises.

-1952: L’Association Des Instituts de Médecine du Travail et de Réadaptation professionnelle des Industries et du Commerce, en abrégé, IMTR dont font partie Solvay à Couillet, la société Hainaut-Sambre à Couillet, La Providence à Marchienne-au-Pont, et la Belgique Industrielle à Liège.

-1955: Début des études pour la construction de l’institut.

-1962: Ouverture de l’hôpital. Il est construit sans subsides du Ministère de la Santé Publique. Les trois usines carolorégiennes fondatrices assurent les investissements nécessaires et en garantissent le fonctionnement.

Au départ, l’hôpital comprend trois sections: La Médecine du travail, la Traumatologie,la Réadaptation.

-1967: Abandon de la médecine du travail lors de la parution de la loi organisant la médecine du travail en Belgique.

(Source. M Brasseur. Ancien directeur de l’IMTR. Extrait de l’ouvrage collectif  »Loverval, terre des bois et des eaux »

 

Catégories: Non classé

Comments are closed.