Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Dsc02204

(photos : Isabelle Istasse)

La production commerciale de la canneberge se fait essentiellement aux Etats-Unis et au Canada. Le fruit est de plus en plus connu et utilisé en Europe depuis ces dernières années. Transformé en jus, mélangé ou pas pour couper son acidité, on le retrouve aussi sous forme de comprimés pour lutter contre les problèmes d’infection urinaire…

Au Québec en particulier, les canneberges ne sont pas si populaires qu’on pourrait le croire. On en mange mais pas assez. C’est pourquoi, un Centre d’interprétation de la canneberge a été créé afin de faire connaître davantage sa production. La région du Centre-du-Québec est celle qui regroupe le plus grand nombre de producteurs. Il était donc logique que le centre se développe à proximité d’une cannebergière en permettant la visite au moment le plus impressionnant du processus, pendant la récolte réalisée sur une période très courte et dans des conditions difficiles.

Emmené à travers champs dans une remorque de tracteur, j’ai pu constater ce qu’il en était. D’abord, la canneberge mûrit grâce à la combinaison des journées ensoleillées et des nuits froides de l’automne. C’est pourquoi, il faut attendre le début du mois d’octobre pour commencer à voir se remplir d’eau les champs immenses. En effet, la manière la plus efficace de ramasser les fruits est de recouvrir les plants pour qu’ils soient entièrement noyés, méthode découverte par un Américain lors d’une période d’inondation de ces champs et alors qu’il pensait avoir tout perdu. Une batteuse passe ensuite pour secouer les branches et ainsi libérer les fruits qui flottent à la surface. A l’aide d’estacades et de personnes en combinaisons spéciales et grâce à la force du vent, les canneberges sont amenées vers un côté du bassin pour être pompées directement dans un camion.

Les machines n’ont pas toujours été là pour aider à la récolte… Les premiers à avoir découvert les bienfaits de la canneberge sont les Amérindiens. Ils récoltaient les fruits à la main. La production commerciale trouve son origine aux Etats-Unis vers 1815. Jusqu’au début du 20e siècle, les fruits étaient ramenés par le vent et recueillis dans des bacs en bois plutôt rudimentaires. Aujourd’hui, les estacades sont gigantesques et les batteuses de plus en plus perfectionnées, mais l’homme est toujours là…

Fait étonnant, le Québec n’a commencé à s’intéresser à la canneberge qu’en 1939. Cette activité est même plutôt récente puisque la production n’a vraiment démarré qu’au début des années 80. En plusieurs décennies, l’évolution a été plutôt spectaculaire. La production québécoise espère d’ailleurs poursuivre son expansion.

Dsc02200
Dsc02207
Dsc02205
Dsc02206
Dsc02211
Catégories: Non classé

Comments are closed.