Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Viroinval

On ne peut aborder l’histoire de ce petit village sans évoquer son patrimoine ferroviaire. Au XIX siècle, « La révolution industrielle » encourage la création en Belgique d’un réseau de communications ferroviaires destiné à transporter travailleurs et marchandises. En Entre-Sambre-et-Meuse, le train était surtout souhaité pour le transport de minerais de fer vers Charleroi ainsi que pour desservir les carrières de marbre, les ardoisières et les usines de transformation du bois et du fer. La construction de la ligne 148 Charleroi-Vireux est accordée à une société britannique, la W.P.Richard and Co. Les travaux démarrent en 1845 et se termineront en 1854. Un dernier tronçon sera établi par la suite entre Treignes et Vireux-Molhain, en France. Plus tard, lorsque la gestion du réseau ferroviaire est nationalisée, la ligne change de numéro. Le 148 devient le 132. la concurrence de la voiture dans l’après-guerre entraîne la fermeture du trafic voyageurs sur les lignes Treignes et Vireux-Molhain et, par la suite, Mariembourg-Treignes. En 1977, le tronçon sera mis hors service. L’asbl «  Chemin de Fer à Vapeur des Trois Vallées », constituée de passionnés de trains à vapeur, fait revivre cette ancienne ligne.

(Source: Le patrimoine de Viroinval. Pierre Cattelain, Mathieu Bertrand et Jean-Marc Delizée.isbn 978-2-87522-081-3)

Catégories: Non classé

Comments are closed.