Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Peruwelz_2

Le dernier carnet (N°86) du patrimoine de l’IPW nous offre un aperçu de la ville de Péruwelz. Dimitri Kajdanski, l’auteur, nous invite à parcourir les principaux sites patrimoniaux de la cité frontalière de Péruwelz.

Ses richesses archtecturales reflètent l’expansion de l’industrie de manufacture. Le développement économique de Péruwelz est favorisé avec le creusement en 1826 du canal de Pommeroeul à Antoing. Péruwelz est longtemps liée à la production de sucre. Vers 1831, quatre surcreries produisent plus de 1000 tonnes de sucre par an. Cette industrie est florissante jusqu’en 1870. Vers 1900, d’autres secteurs prennent le relais: béton, chimie… De riches industriels du 19è siècle comme Edmond Petit ou Eugène Duez transforment ou se font construire de véritable châteaux. Exemple, le Château Duez. Il possède cinquante-huit pièces, douze cheminées, cent douze portes. Il faudra quinze ans pour le parachever.

Peruwelz_gare

(Photo: Zothop)

Les de Croÿ joueront aussi une part active dans le développement économique. A la fin du XVIIè siècle, ces seigneurs habitent Condé-sur-Escaut ( royaume de France) et Péruwelz devient une forme d’annexe à la ville française voisine, mais en territoire autrichien. La politique étrangère des deux nations est source de tracasseries d’ordre économique. Les entreprises du Nord de la France manquent cruellement de houille et son acheminement venant de la région du Centre les handicape de lourdes taxes. Les prix du charbon de bois battent des records. Emmanuel de Croÿ entrevoit l’opportunité de rentabiliser ses terres et se lance dans une vaste campagne de prospection houillière qui aboutira à la découverte de plusieurs veines de charbon dans la forêt de Bon-Secours. Il poursuit ses recherches qui se concluent par les exploitations sur Fresnes et Condé (France) et la création (1757) de la compagnie des mines d’Anzin.

(Extraits de: Péruwelz, ville frontalière. Dimitri Kajdanski. Institut du Patrimoine Wallon. Isbn:978-2-87522-066-0) 

Catégories: Non classé

Comments are closed.