Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Davy

 

(Photo : Vincent Vincke)

 

Angleterre, 25 mai 1812, un terrible coup de grisou tue 92 mineurs aux mines de Brandling Main, près de Felling, Comté de Durham.  Suite à cette catastrophe, le 1er octobre 1813 la « Sunderland Society for Preventing Accidents in Coal Mines » est fondée avec comme objectif de recueillir des fonds auprès des exploitants de mines de charbon pour soutenir des travaux de recherches en vue d’améliorer les moyens d’éclairage et de ventilation dans les charbonnages.

 

On fait appel au chimiste Humphry Davy, bien connu pour ses travaux sur l’électricité.

Le 26 Août 1815, ce dernier descend dans la mine d’Hebburn afin de constater les dégagements naturels de « grisou  (méthane CH4) » par le charbon et se fait expédier à son laboratoire six bouteilles de ce gaz pour analyses.

 

Il découvre que l’inflammation du gaz ne peut traverser des tubes longs et étroits et que cette propriété n’est pas modifiée si l’on diminue la longueur et le diamètre de ces tubes.  Il imagine donc également d’emprisonner la flamme par une toile métallique à mailles très serrées, remarquant que la flamme s’écrase sur les mailles, rendant impossible sa propagation vers l’extérieur.

 

La première lampe de Davy était un réservoir à huile sur lequel était fixée la toile métallique, surmonté de quatre barreaux pour la protéger et d’un chapeau pour maintenir le tout.  Cette invention fut mise à l’épreuve le 17 janvier 1816 dans les mines de Newcastle réputées très grisouteuses.

 

La première lampe de sûreté est née, son emploi se généralise dans toutes les mines d’Angleterre, de France et de Belgique.

 

La Belgique, et particulièrement le Borinage, adopta 3 mois plus tard la lampe Davy, et fut mise en production dans notre pays fin de l’année 1816; en France, c’est en 1818.

 

Elle fut employée en Belgique comme moyen d’éclairage jusque vers 1840.  En France, on la rencontre encore dans les mines vers 1880 et aux Etats-Unis, elle est utilisée dans certaines mines jusqu’à la deuxième Guerre mondiale.

 

L’inconvénient majeur de la lampe « Davy » étaitson faible pouvoir éclairant, la toile ne laissait passer qu’un tiers de la lumière produite par la lampe.

Comments are closed.