Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
1911

Charleroi (1911-2011) : chapitre vingt-deuxième.

Le service des jardins (1)

Le tome du livre d’or y consacre un chapitre (page 157-160). L’article est signé par Gustave Drèze, rapporteur général de l’exposition.

Le Conseil de Direction de l’Exposition confie les travaux d’aménagement des jardins à Edmond Duquenne, architecte paysagiste marcinellois.

Il fit, au pensionnat de Malonne, d’excellentes humanités modernes…Tout prédisposait le jeune étudiant à embrasser la carrière de créateur de jardins. Fils et petit-fils d’horticulteurs réputés, son enfance se passa parmi les fleurs et les plantes qu’il apprit tôt à connaître et à aimer, autant par atavisme que par goût naturel.

Feu Léopold-Joseph Duquenne, son grand-père, fut l’un des horticulteurs les plus réputés de Laeken. Spécialement attiré par la beauté, l’étrangeté de l’arax de Chine  et du fuchsia, il en créa de nombreuses variétés. Il fut l’un des fondateurs de la célèbre Société Royale de Laeken.

Son fils, père d’Edmond Duquenne, fut le créateur justement réputé de nombreux jardins d’agrément, fraîches et jolies oasis de la noire région industrielle de Charleroi.

Il traça notamment les plans du parc Gilleaux à Bosquetville, dont une déplorable fatalité voulut la prompte destruction. Avec la collaboration de Fuchs, il créa le parc du Château de Fontaine. Les étangs et la transformation du parc de Marbaix-la-Tour, le parc de M.Valère Mabille à Mariemont, et bien d’autres réalisations..

Edmond Duquenne entra tout d’abord à l’Ecole d’Agriculture de Vilvorde où il obtint les plus flatteuses distinctions. Un peu plus tard, il lui fut donné de recevoir les leçons de l’illustre maître Fuchs, ancien directeur des Plantations de la Ville de Bruxelles…

Il mit bientôt en évidence l’excellence des leçons de celui-ci et la personnalité qu’elles lui avaient aidé à dégager en créant dans la région de Charleroi des merveilles de goût de style. Citons notamment la Blanche Borne à Châtelet, Le parc de Monsieur Soupart à Herpion, remarquable surtout par ses magnifiques étangs, le parc du château de M. Gendebien à Amcomont, le square de l’église de Fontaine-l’Evêque, etc

Le chapitre vingt-troisième abordera plus en détails les travaux réalisés à l’occasion de l’exposition internationale de 1911.

Marbaix-la-tour

(Château de Marbaix-la-Tour)

Catégories: Charleroi 1911-2011

Comments are closed.