Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
1911

Charleroi (1911-2011) : Chapitre vingtième

Un stand de l’exposition est entièrement consacré au groupe «  Hygiène et Bienfaisance », présidé par Emile Buisset.

On y compare notamment les hôpitaux d’hier et d’aujourd’hui (1911)

Autrefois, c’était dans de grandes salles froides, monotones, sombres, tels d’Hôpital Saint-Louis (1793) , que se dressaient des lits en bois à quatre colonnes, garnis de rideaux nécessités par le froid…Les chambres de malades réalisaient comme à plaisir le maximum anti-hygiénique. On les éclairait à l’aide de lampes à huile, fumeuses et graisseuses…

Une petite vitrine placée non loin du lit expose des fioles curieuses qui contiennent : Yeux d’écrevisse,  corne de cerf, sang de boue, poudre de crâne humain, safran de mars astringent, chair de vipère préparée…poudre de rhubarbe, poudre de fleur de sureau, du castoreum, de l’essence de rhue, etc..

Castoreum_tincture

Aujourd’hui (1911), quelle différence, quel progrès ! Plus de rideaux ramasse-poussières et nids à microbes, plus de lits de bois repaires à vermine, mais des lits anglais hygiéniques, dans des chambres claires, bien aérées où la lumière entre à flots et vient sourire aux affligés…

Puis le mobilier coquet, fait en fer et étagé en glace, où le malade trouve à sa disposition un matériel complet en belle faïence, depuis le crachoir individuel, indispensable pour l’absorption des microbes des maladies contagieuses jusqu’à l’assiette avec couvercle pour l’alimentation des malades…

Catégories: Charleroi 1911-2011

Comments are closed.