Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.

La dernière livraison du Bulletin de l’Association Québécoise pour le Patrimoine Industriel (AQPI)  (volume 22, numéro 2 – été 2011) nous offre de somptueux articles sur un secteur d’activité tout particulier : celui des raffineries sucrières et du patrimoine pomicole de la Montérégie, et plus précisément de Mont-Saint-Hilaire.  Tant l’article sur l’histoire mouvementée de la raffinerie à betterave « d’état » de Saint-Hilaire (par Pierre Saint-Germain et Suzanne Bessette-Lafond – Société d’histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire), que celui sur le patrimoine pomicole hilairmontais de Suzanne Léveillé, allient patrimoine immobilier et social de la région.

Mais c’est l’article de Claude Charbonneau présentant la seconde édition des « Normes et lignes directrices… » qui retint plus particulièrement notre attention.

En effet, cette « brique » de 300 pages indique les démarches à suivre et les considérations à prendre en compte dans une campagne de conservation d’un « lieu » patrimonial; à comprendre dans son sens le plus large possible.  C’est ainsi que l’ouvrage énnonce aussi bien le comportement à envisager sur le batiment (cimetière, usine, ouvrage de génie civil,…) que sur son environnement direct, qu’il soit paysager (relief, cours d’eau, végétation), mais aussi décoratif, comme les fenêtres, les publicités peintes, etc.

Ce manuel donne également des conseils entre ce qui est « à faire » et clairement « à déconseiller », mais aussi explique, exemples à l’appui, ô combien les notions de patrimoine et de lieux patrimoniaux sont importantes et qu’une restauration, aussi bien réussie qu’elle soit, ne sera réellement valorisée que par l’ensemble géographique et physique dans lequel elle se trouve.

Le plus intéressant sans doute est que cet ouvrage est gratuitement mis à la disposition du public (voici le lien) sur le site Internet canadien de « Lieux Patrimoniaux« .  Bref, une brique à lire pour en sauver d’autres.

Catégories: Non classé

Comments are closed.