Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
Flohimont

En ce 21 juillet, célébration de la prestation de serment de Léopold 1er, les troupes belges vont défiler dans les rues de Bruxelles. En ouverture, un ballet d’avions et d’hélicoptères. C’est l’occasion de rappeler que Charleroi est aussi le siège de la Sonaca et de la Sabca, deux mamouths de l’industrie aéronautique. Charles Flohimont ancien militaire et technicien, vice-président de l’Amicale des Anciens Mineurs, a travaillé des décennies durant à la Sabca. Il évoque pour Mine d’Histoires son passé aéronautique. Il évoque la naissance de la Sabca.

Charles en a vu défiler des appareils. Au sortir de la guerre, des avions légendaires volaient encore au-dessus de Charleroi. C’est le cas du Spitfire.

Charles a aussi connu le fameux Starfighter, le F104 G à aile droite. Il était bruyant. Les bords d’attaque de ses ailes étaient tellement effilés qu’ils étaient aussi coupants que des lames de rasoir. On était obligé de les recouvrir d’un capuchon pour ne pas se couper.

Plus récemment, le Mirage 5 volait encore dans le ciel carolo. Il décollait quotidiennement de la Base de Florennes. Progressivement, il a été remplacé par le F16. 

Mirage20520can

Maintenant retraité, il ne regrette pas l’époque où il travaillait dans l’aviation. A l’armée, c’était une ambiance particulière.

Catégories: mémoire orale

Comments are closed.