Sponsors

  • Domain name search and availability check by PCNames.com.
  • Website and logo design contests at DesignContest.com.
  • Reviews of the best cheap web hosting providers at WebHostingRating.com.
1911

Charleroi (1911-2011) : Chapitre seizième.

La Halle des machines de l’exposition 1911 connaît aussi un franc succès, le journaliste de l’organe officiel est impressionné par les ponts roulants.

La galerie centrale qui fait face à l’entrée du dôme, est la plus large. Le pont roulant qui manœuvre sans cesse d’un bout à l’autre de cette galerie, peut supporter des charges de 25000 kilos. Cependant ce poids énorme fut dépassé et nous savons que pendant les manœuvres nécessitées pour le placement des machines qui se trouvent dans la halle, le pont roulant eut à plusieurs reprises à manœuvrer et transporter des charges de 30.000 kilos et même davantage. La charge de 25.000 n’est donc, peut-on dire, qu’une charge moyenne et que l’on peut manœuvrer sans danger. Les ponts roulants des autres galeries sont de force moindre, allant de 15000 kilog.à 8000 et 5000 kilog. Tous ces ponts sont sortis des Ateliers de Constructions Electriques de Charleroi

Hadirx

(Locomotive de mine Acec)

Un stand de câbles. Au milieu d’un nombre important de câbles de modèles, de largeur et de longueurs divers, on remarque particulièrement, roulé autour d’une vaste pièce, un câble plat en aloès de Manille. Une étiquette placée sur le câble nous renseigne que celui-ci a une longueur de 1050 mètres et pèse le poids énorme de 11000 kilos. Destiné à supporter des charges pouvant aller jusqu’à 8000 kilos et à les porter à une profondeur de 923 mètres, ce câble énorme est destiné au puits Blanchisserie du Charbonnage de Sacré Madame, à Dampremy.

Un autre câble plat, en acier, se trouve non loin de celui-ci. Ce câble en acier d’une longueur de 1140 mètres, d’un poids de 12.500 kilos, peut supporter une charge de 10.000 kilos à une profondeur de 990 mètres et est destiné au puits n°2 du charbonnage de Marcinelle-Nord.

 

Plus loin, des courroies : mais celles-ci ne sont plus d’aloès ni d’acier. Ce sont des courroies en cuir, pour l’industrie. La plus remarquable est une courroie de 69 mètres 50 de long, d’une largeur de 0,330m en cuir double sans couture et soudée à la presse hydraulique à raison de 180.000 kilos par mètre carré…Enfin d’autres courroies faites en poils de chameau et qui peuvent rivaliser pour la solidité et la résistance au cuir le plus solide.

Catégories: Charleroi 1911-2011

Comments are closed.